Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 23:51

Je suis une Incorrigible "Sorcière Catastrophe".

 

Comme je vous l'ai dit j'ai ralisé un baume

pour pieds et talons en trop grande quantité.

J'ai rempli une dizaine de petits pots

et laissé le reste dans la casserole qui a figé bien sûr.

Aujourd'hui j'ai voulu faire fondre doucement,

directement sur la plaque, au minimum,

pour remplir des pots plus grands.

 

Et je suis partie à l'ordi.

Eh oui, encore une fois !

 

Au bout d'une heure :

"Mamy çà pue ! Tu m'empoisonnes ! Je m'étouffe" !

"Qu'est-ce qui pue ? Il n'y a rien ! Arrêtes, t'es pénible ! "

 

J'arrive dans ma cuisine et

Oh non !!!!

J'ai oublié ma casserole avec le baume sur le feu.

On peut pas dire que çà n'a pas fondu.

Comme si c'était pas suffisant, je mets un fitre à café

dans mon filtre universel, et essaie de passer le tout.

Pourquoi puisque c'est à jeter ?

C'était tellement chaud qu'il a fondu.

 Une grande partie du baume s'est renversé sur mon plan de travail

quand le filtre A FONDU.

Je vous épargne les détails, le nettoyage, l'état de la casserole !

 

CIMG6421.JPG 

 

CIMG6423.JPGCIMG6422 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:53

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas fait de bétises.

çà ne pouvait durer éternellement,

sinon j'aurais fini par perdre ma précieuse 2ème place.

 

Ce matin j'ai voulu nettoyer mes toilettes.

Etant seule, c'était le moment.

Je prends le pot de ma poudre HM.

Tiens, elle est un peu compacte.

Je secoue.

Ne rigolez pas déjà !

Vous ne savez pas ce que j'ai fait !

Vous vous en doutez ?

Pourquoi, moi je ne me suis pas doutée de ce qui allait m'arriver ?

 

Eh oui ! Le pot ne fermait pas hermétiquement.

 Le couvercle est seulement posé dessus.

 

Tout à pschitté partout.

 

Il y en avait dans la cuvette (c'était prévu).

Sur le sol (pas prévu).

Sur le réservoir (pas davantage).

Sur moi, mes cheveux (là pas du tout).

Allez un coup de chiffon, d'aspirateur et il n'y en a plus.

 

Axel va plus tard aux toilettes.

Ressort et me demande.

Pourquoi tu as de la farine sur la lumière ?

J'avais oublié de nettoyer l'interrupteur.

 

Voilà ce qui arrive quand on ne réfléchit pas à ce qu'on fait !

 

CIMG6297.JPG

 

Je n'ai plus qu'à refaire cette poudre

dont je n'ai pas relevé la recette ni le blog.

Sûrement chez Caly, Cristine ou Framboise !

Il faut que je cherche.

 

 

 

 

 

 

 

J'ai trouvé la recette et la créatrice.

Devinez .....

Cristine bien sûr,

Framboise l'a aussi reprise,

puis moi et sans doute beaucoup d'autres.

Vous la trouvez ici je n'ai rien changé. 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 11:49

C'est ma dernière blague. Après je ferme la catégorie.

Enfin j'espère !

Je vais devenir sérieuse ?

Papy va être content ou il va s'ennuyer !

 

 

Il y a quelques années, alors que j'étais encore à Lunel,

j'avais un gros CX break.

Pas facile de se garer en ville. Jamais assez de place.

Surtout quand c'est en travaux avec déviation.

Après avoir tourné, je décide de me mettre là où il ne faut pas,

comme toujours. Dans une petite rue étroite

et interdite au stationnement. J'en ai pas pour longtemps.

Quand je reviens à ma voiture. Je vois le car en arrêt.

Pourquoi il avance pas, il fait bouchon !

J'approche encore un peu et j'entends klaxonner à qui mieux mieux.

J'arrive et là je constate qu'il ne peut pas passer :

Ma voiture le bloque. Je me dépèche de monter et démarrer.

Il faut tourner à gauche la rue en face est interdite.

J'essaie, après de nombreuses de tentatives je n'y arrive toujours pas.

Ma voiture touche devant et derrière, c'est trop étroit.

Les passants s'arrêtent pour me voir manoeuvrer.

Cà m'énerve et moins j'y arrive.

Toc toc à la vitre. Je regarde et je vois un képi.

Zut les flics. Je lui explique que je ne peux pas tourner.

Il me fait descendre et prend ma place.

Il est pas plus doué que moi ! çà passe pas.

Les gens rigolent de le voir batailler.

Ils finissement par me demander :

"qui c'est qui t'a donné ton permis ? "

moi très sérieuse je réponds : "lui ! "

Grand fou rire général.

C'est mon moniteur auto-école qui est devenu "flic".

Avec qui j'ai gardé de très bonnes relations.

Tout le monde le connaissait.

Je n'étais pas la seule à m'être garée dans la rue.

Donc il a procédé par élimination et a commencé à mettre des PV

à toutes les voiture stationnées après m'avoir fait avancé un peu

pour laisser passer le car, en face.

Il m'a demandé papier .......... écrit .......... rendu le tout

en me disant : "Quand on a dit au commissariat qu'il y avait

une voiture qui bouchait la rue, je ne sais pourquoi j'ai pensé à toi.

"File tout droit", attention au bout de la rue.

Et que je ne te revois plus".

 

Je rentre chez moi et raconte à mon Mari mon aventure.

(tout çà pour un échange de chaussures, pff !)

çà y est il m'a donné mon PV depuis le temps qu'il me le dit.

Il regarde les papiers et se met à rire.

C'est pas drôle !

Si, Si très drôle. Il a mis des PV partout et moi un petit mot

en mentionnant : "la prochaine fois, ce sera la fourrière & 

un PV parce que ce ne sera pas lui qui viendrait - Bisous à bientôt".

 

 

Ils sont pas gentils les flics "Pescalune" ?

 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 11:02

Il y a un an, j'ai fait un joli savon "jasmin-magnolia".

 

CIMG1114.JPG

 

 Comme la cure est un peu longue et que je voulais l'essayer

au plus vite, j'ai décidé de le faire sécher au four à

50° (c'est pas chaud) pendant quelques heures.

 

Mais voilà c'était sans compter sur mon étourderie.

Au bout d'une heure environ je vais mettre ma machine

à laver en route et jeter un oeil pour voir mon joli savon.

En ouvrant la porte du garage j'ai été surprise par

une fumée épaisse, on n'y voyait rien. L'odeur de brûlé

m'a prise à la gorge.

Vite il faut éteindre le four.

Je l'ouvre et là c'est une véritable catastrophe.

Tout a débordé, il ne reste pas grand chose dans le moule.

Je le laisse ouvert et ouvre aussi la porte du garage pour aérer.

 

Les Pompiers auraient pu venir et je me serais demandé pourquoi ?

 

J'ai RV en ville je ne peux nettoyer maintenant.

Je ferai à mon retour dans 2h ainsi la fumée et l'odeur

seront peut-être partis.

Tout a durci et j'ai mis plusieurs jours à récupérer mon four.

J'ai jeté le moule et le savon je n'ai pas essayé de le récupéré.

 

Pour une fois j'ai des photos,

je vous montre mon four après un premier coup d'éponge.

 CIMG1120.JPG

CIMG1115.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ce savon aurait pu être super odorant.

Mon four a senti pendant des jours trop bon.

Je n'ai pas osé cuisiner dedans. 

 

PS : J'ai oublié de dire que le problème venait du fait 

que j'ai tourné le bouton de la température sans vérifier

et que j'ai marqué 200° au lieu des 50°.

(La flèche inversée).

 

 

 

 

 

000001BIS000001

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 10:43

Encore une cata qui aurait pu être évitée si j'étais moins étourdie.

 

Un jour que je faisais mon beurre,

je mets la crème dans le pot et commence à fouetter.

Comme il y a plusieurs étapes, je voulais vous faire un tuto.

Mon appareil photo est sur le comptoir.

Je laisse tourner et me retourne pour le prendre.

 

AAAAHHHHHH  !!! 

 

Le batteur est tombé, il continue à fouetter.

Bien sûr il pschitt de partout et tourne sur lui même

pour encore plus d'éclaboussures.

Le temps que je débranche la prise,

ma cuisine est toute constellée de chantilly.

 

C'est pas drôle, il ma fallu 30 mn pour tout remettre en état.

 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 18:42

Il était une fois .......... Il y a très longtemps .....

C'est pas comme çà que commence les histoires ?

 

 

 Alors que j'étais en appartement à "Lunel" au 1er étage,

j'ai voulu étendre mon linge au balcon.

qui était dans la chambre des enfants.

Comme ils y jouaient tranquillement,

j'ai trouvé que c'était très bien,

je pouvais les surveiller tout en étendant mon linge.

Je passe à l'extérieur et je mets un gros camion en travers

des rails de la porte coulissante et commence mon étendage.

Au bout d'un petit moment j'entends un grand boum.

Je lève la tête et ............. la porte est fermée !

La galère commence.

"Ouvrez la porte". "On ne peut pas". "

Appuyez sur le bouton je vais tirer", "c'est dur"

"essayez encore". "non".

Ils se remettent à jouer tranquillement.

Je reste comme on dit, le bec dans l'eau.

Qu'est-ce que je fais ? Ils ne peuvent pas ouvrir !

 Je ne peux rester dehors jusqu'à ce soir que mon Mari arrive.

Allez courage. J'enjambe le balcon et m'accroche à

la grosse glycine de la voisine. Ouff ! je suis au sol.

Vite je monte mes escaliers et

surprise la porte est fermée à clée de l'intérieur.

Inutile de sonner, les enfants n'ouvriront pas,

ils n'arrivent pas au verrou. Il faut remonter au balcon.

Il est plus facile de descendre que de monter.

j'ai pas le choix.

Arrivée en haut les enfants ont quitté la chambre.

Je tambourine pour les faire revenir et là ils me crient

"Qu'est-ce que tu fais dehors ?" Pff !!!

On recommence à batailler pour ouvrir ce balcon.

Au bout d'un grand moment. Le déclic se fait entendre.

Je tire un grand coup avant qu'il ne relache le bouton et

Bingo, c'est ouvert,  enfin ! Quelle journée !

Avec tout çà l'heure avait tourné

et pour une fois mon Mari est arrivé de bonne heure.

Pour un peu j'aurais pu m'éviter la deuxième escalade.

 

 

 

 

 

Avec des enfants pareil, comment voulez-vous

que je ne bataille pas avec mes petits monstres ?

 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 17:07

Un jour pour une occasion je ne sais plus laquelle

(fête des Mères ou Anniversaire)

Mon Mari m'a remplacé mon four sans m'en parler.

Il est allé tout seul faire cet achat.

Imaginez, il ne cuisine pas et ne sait pas comment çà fonctionne.

La seule chose que j'avais mentionné au moment où

j'envisageais de le remplacer : il devait être "programmable"

comme celui que j'avais.

Quand il me l'a offert il m'a dit :

Jean-Jacques m'a dit comment il fonctionnait mais j'ai oublié.

Tu l'appelles si tu as besoin.

Déballage du "monstre" et ..........

il ne passe pas sous les éléments de la cuisine.

J'ai une petite baguette de 5-7cm sous les meubles

c'est ce que ce four a en trop.

Il n'a pas envie d'aller le changer donc faut faire avec.

Direction le garage ! au bout du couloir. hihihihi.

Je l'étudie un peu et..... surprise !!!! pas de programmateur.

Mon Mari m'assure que si et me montre la minuterie.

Heu ..... çà c'est la minuterie mais çà n'arrête pas la cuisson

quand c'est prêt, çà fait seulement dring dring dring dring

et de là ou il est, il peut "dringuer" tant qu'il veut

Je ne l'entendrai pas, je vais l'oublier sans problèmes.

 

J'avais raison, il dring là-bas autant qu'il veut, je l'oublie

et règulièrement nous avons du charbon pour le dîner.

 

C'est pas ma faute si je fais des bétises.

 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 16:55

Le jour de sa rentrée scolaire en maternelle

Axel nous a dit qu'il avait joué avec des copains et des copines.

Nous, curieux, on lui a demandé comment ils s'appelaient.

Il a énuméré quelques prénoms puis comme il avait oublié

celui d'une petite, il a juste dit :

 

"C'est une blonde"

 

Vous croyez qu'à cet âge ils ont déjà des préjugés avec les blondes ?

Il a entendu le Papa dire que je suis une "Blonde"

quand je fais des bétises.

 

 

  

 

..........

 

 

 

 J'ai l'habitude de dire à Axel qu'il a les mains noires

quand il joue dehors, qu'elles sont sales et qu'il faut les laver

 

Un jour en allant faire les courses avec lui en grande surface.

Il me dit :

"T'as vu Mineige, il est tout sale, il s'est pas lavé les mains

et la figure".

Je me retourne et là,  la grande honte.

Il y avait derrière nous, attendant à la caisse,

un Monsieur "de couleur".

Je me suis excusée. Il a été très gentil,

a souri et dit que c'était pas grâve.

 

 

 

..........

 

 

 

Toujours en faisant mes courses avec mes deux petits monstres

Lisa & Axel.

 

Ils sont dans le caddies pour ne pas qu'ils s'échappent.

L'un deux, je ne sais plus lequel, demande :

 

"Mamy tu vas nous fouetter ce soir à la douche ? ".

et à l'autre de répondre :

"ba oui comme tous les jours ! ".

et moi qui leur répond :

"Il faudra bien ! "

 

Les clients passent en me regardant étonnés et un peu scandalisés.

Je me demande ce qu'ils ont et tout à coup

je réalise qu'ils ont entendu notre conversation.

 

Rassurez-vous, je ne martyrise pas mes monstres

(bien que quelques fois ils le mériteraient. hihihi).

 

C'est que tous les soirs au moment de la douche,

ils aiment être "fouetter" avec les jets de massage

sur la plante des pieds, sous les bras, le ventre, le dos.

 Une grande partie de fou rire qui dure un moment, ils adorent.

Comme on était en retard ils craignent de zapper le "fouettage".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

000001BIS000001

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 16:00

Une autre de mes mésaventures.

 

 

Au début de l'été il faut préparer le terrain afin d'installer

la piscine pour les enfants.

  Lavage, gonflage et remplissage, c'est pas dur !

 

Voilà, il n'y a plus qu'à remplir d'eau avec le tuyau d'arrosage

en ouvrant le robinet.

C'est long, très long, trop long car après avoir été vérifier

des dizaines de fois il n'y a qu'un fond.

J'espace mes visites...........

Le soir un Ami s'arrête pour me dire que c'est bizarre

il n'a plu que chez moi.

Comme il est très blagueur je ne relève pas.

Quand il s'en va je l'accompagne dehors et là 

je découvre le désastre.

J'ai oublié d'éteindre, il est 20h,

alors que j'ai ouvert l'eau depuis 8h le matin.

Je vais voir ma piscine.

Ahhhhhhh, elle est pratiquement vide.

Avec la pression le tuyau est passé par dessus,

est tombé au sol et l'eau se déverse sur le terrain,

descend à la terrasse et comme le terrain est en pente

coule allègrement sur la route, toute détrempée.

Je recommence à remplir ma piscine pendant 2h

et arrête l'eau. Je finirai le lendemain tout en restant vigilente.

 

 

Je trouve que j'ai de grosses factures d'eau à l'occasion,

çà vous étonne ?

 

 

 Une suite identique à cette cata.

Ben oui çà ne m'a pas servi de leçon !

 

 

 Mon bassin à poissons a besoin d'un peu plus d'eau.

En été elle s'évapore plus vite donc de temps en temps j'en rajoute.

J'ouvre mon tuyau et je commence à le remplir.

Je rentre à la maison.

Bin oui je ne vais pas rester là à le regarder se remplir !

Dring ! Dring ! Dring  !  le téléphone qui sonne.

Je blague avec ma soeur des heures durant.

Dans l'après midi je vais dehors

et que vois-je ?

Mes poissons qui "nagent" sur la pelouse !

avec beaucoup de mal il faut dire.

Me voilà partie à la chasse aux poissons. 

Ils ne veulent pas se laisser attraper et se démènent

comme des anguilles, ils me glissent entre les mains.

C'est pas drôle !

J'ai rentré les poissons dans le bassin

et détourné la cascade pour qu'elle rejette le trop plein

à l'extérieur. Je n'étais plus à quelques gouttes

près sur la pelouse déjà bien détrempée !

 

J'ai eu de la chance car le bassin est devant l'entrée.

S'il avait été sur le côté ou derrière, qui sait l'eau aurait pu

continuer de déborder des jours entiers.

 

 

Quand Papy est rentré plus tard, il a tout de suite vu

ce que j'avais encore fait.

Pourquoi ? Tout était en ordre !

Quand il a marché sur la pelouse çà faisait floc floc floc !

hihihihi. 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 23:11

Autrefois je faisais certaines courses entre 12h & 13h30

pour gagner du temps à la sortie du bureau.

Vite et un peu bâclées car pas trop de temps pour traîner.

Comme je suis fainéante et étourdie

je me gare devant l'entrée à la place des handicapés.

C'est pas bien ! je ne le fais plus.

Mais c'est la seule façon de ne pas la chercher sur le parking.

Elle est juste devant moi à la sortie.

Donc après avoir vidé le caddies dans mon coffre,

je vais le remettre à sa place.

Je reviens à la voiture et m'installe au volant.

Toc, toc, toc à la vitre.

J'ouvre et un Monsieur me tend des clées que je prends

en remerciant. (Je pensais les avoir faites tombées)

 Il me dit tout en me les arrachant des mains :

Vous ne voulez pas les clées pour démarrer encore plus vite ?

Je le regarde surprise et je constate que ce n'est pas ma voiture.

Le temps de ranger le caddies, une voiture idendique

c'était mise à côté et je suis montée dedans

sans m'en rendre compte.

Je me suis excusée et je suis montée dans la mienne.

En me voyant dans la "même voiture", il a secoué la tête

en souriant. Il m'a prise pour une tête en l'air.

Ce que je suis réellement.

 

 

 

 

 

 

 000001

000001BIS

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Marie-Neige
  • : ce blog contient : des recettes cosmétiques, livres, plantes, photos, échanges, cuisine, travaux manuels, savons, coups de coeur et coups de gueule
  • Contact

Ma boutique coup de coeur

logo.jpg

Recherche

Mes NSP

header_article_tmpphpV5J7t8.jpg

 

malleatrucs

Nombre de visiteurs